Pas toujours évident de comprendre le rapport de paie. Pour vous aider, on vous explique tout ici.

On commence par l'onglet "Heures travaillée":

Prenons le rapport colonne par colonne : 

Contrat théorique : 

Il correspond au nombre d’heures mensualisées (temps de contrat hebdo x 4,3333 (nombre moyen de semaine par mois)).
Chaque mois votre salarié travaillera un nombre différent d’heures car chaque mois compte un nombre différent de jours ouvrés. Mais il touchera le même salaire tous les mois. C’est la loi.  
Plus d'info sur la mensualisation juste ici !

Ce chiffre est donc une moyenne et est purement indicatif. Il ne doit donc pas être pris en compte dans les calculs des heures manquantes, supplémentaires, etc.
  

Heures travaillées 

Il s’agit du nombre d’heure travaillées entre le 1er jour de la période de paie et le dernier. Pour le calculer, on additionne les heures de travail effectif, les heures de formation et de visite médicale. Le temps de pause est déduit si les pauses ne sont pas rémunérées.

A noter : Ce chiffre ne doit pas être utilisé pour calculer les heures supplémentaires/manquantes car elles sont calculées à la semaine et non au jour comme le sont les heures travaillées.
    

Information importante: 

les heures supplémentaires/complémentaires/manquantes sont calculées à la semaine et donc constatées le dimanche soir.
Lorsque la dernière semaine du mois est à cheval sur deux mois, les heures supp/complémentaires apparaissent sur la paie du mois suivant.

   
     

Heures manquantes au contrat

Il correspond aux heures pour lesquelles le salarié n’a pas été planifié. Il est de la responsabilité de l’employeur de planifier son employé sur son temps de contrat hebdomadaire. En cas de sous planification, ces heures doivent tout de même être payées au salarié. Comme les heures sup/complémentaires elles se calculent à la semaine et sont donc constatées le dimanche soir.
Pour les obtenir c'est très simple, on déduit les heures travaillées et tous les types d’absences/congés du temps de travail hebdomadaire.
   

Heures complémentaires majorées à 10% ou 20%

Ce sont les heures effectuées par les temps partiels au-delà de leur contrat et jusqu’à 35h. Le pourcentage de majoration dépend de la convention collective à laquelle l'établissement est rattaché. Elles sont calculées à la semaine et constatées le dimanche soir.

Rappel: Un employé à temps partiel ne peut travailler 35h ou plus, même ponctuellement, sans quoi le salarié pourra demander la re-qualification de son contrat à temps complet (Article L3123–17 du Code du Travail). Il existe tout de même des exceptions : modulation du temps de travail, accord d’entreprise.
    

Heures supplémentaires majorées à 10%, 20% ou 50%

Les heures supplémentaires correspondent à toutes les heures de travail réalisées au-delà de 35h. Leur majoration dépend de la convention collective à laquelle l'établissement est rattaché.
Elles sont aussi calculées à la semaine et constatées le dimanche soir.

Les heures supplémentaires sont normalement calculées sur la base des heures de travail effectif.  Ainsi, les absences indemnisées (arrêts maladie ou congés payés par exemple) n’étant pas des heures de travail effectif, ces heures ne doivent normalement pas être additionnées aux heures de travail pour calculer les heures supplémentaires.
Sur Snapshift cette option peut être activée / désactivée depuis Configuration > Paie

À noter : Le seuil de déclenchement des heures supplémentaires est la durée légale du travail, pas le contrat de travail. Donc un salarié qui a un contrat de 39 heures hebdomadaires sera rémunéré 35 heures + 4 heures supplémentaires. (Ces 4h apparaitront dans l'export comptable mais pas sur le rapport web).

    

Heures majorées jours fériés

Il s’agit des heures majorées qui sont dues lorsqu’un salarié travaille un jour férié. C’est la convention collective qui fixe l’ancienneté requise pour en bénéficier ainsi que la majoration.
Par exemple, en HCR les heures réalisées un jour férié sont majorées au bout de 12 mois d’ancienneté contre 10 mois pour la restauration rapide.
    

Heures de nuit

La tranche considérée comme heure de nuit ainsi que la majoration est définie par la convention collective. 

     

Le lissage

En haut à gauche, vous pouvez opter pour un rapport en heures supplémentaires lissées. Avec cette option, les heures supplémentaires d'une semaine peuvent compenser les heures manquantes d'une autre semaine.
À noter: cet usage est courant mais ne respecte pas le code du travail. On vous en dit plus ici.

Avez-vous trouvé votre réponse?