Les règles du Code du Travail sont nombreuses et souvent difficiles à intégrer (temps de travail maximum sans pause, temps de repos quotidien, durée de travail hebdomadaire...).

Ne vous compliquez plus la tâche, Snapshift s'occupe de tout ! 😉


1 ) Renseigner sa convention collective

Lors de la création de votre compte, vous avez dû renseigner votre convention collective. (si ce n'est pas le cas, on vous explique la démarche ici).

C'est grâce à cette configuration que des alertes apparaissent sur vos plannings si les règles de votre convention collective ou les contrats de travail des salariés planifiés ne sont pas respectés.


2) Distinguer les deux types d'alertes que vous pouvez voir dans le planning

Deux types d'alertes peuvent apparaître lorsque vous créez votre planning : celles indiquant le non-respect des règles instaurées par la Convention Collective en vigueur (❗️ ) et celles signalant un conflit d'horaire au niveau du shift planifié ( ⚠️ ).

À savoir : Les conflits d'horaires sont souvent liés à une planification du salarié à 2 endroits en même temps. Il faut bien supprimer le doublon car sinon les heures seront comptées double. Elles peuvent aussi apparaître si vous avez deux shifts qui se chevauchent.

Vous retrouverez un résumé de l'ensemble des alertes au niveau du bouton sous forme de notification en haut à droite.

Ces alertes sont présentes à titre indicatif et ne vous empêcheront jamais de publier votre planning en l'état si vous le souhaitez.

Attention : les alertes sont toujours basées sur les horaires planifiés et non le réel. Ainsi, si vous publiez le planning avec des alertes mais que dans les faits vous suiviez finalement la règle, lorsque vous renseignerez les heures réelles, la notification ne disparaitra pas. De même, si en validant les heures réelles vous déclarez que votre salarié est parti plus tôt puis ajoutez une absence pour les heures non effectuées, un conflit apparaîtra car cela se base sur le planifié. N'en tenez tout simplement pas compte.

Si vous souhaitez faire disparaitre l'alerte, il faudra alors supprimer le shift et le recréer avec les bons horaires avant de les valider. Vous pouvez également laisser le shift tel quel, l'important étant que les heures réelles respectent les règles RH !

Visible par les managers, directeurs et admins, les alertes peuvent aussi être cachées dans les options d'affichage du planning (par les directeurs et les admins uniquement) :

Ces alertes vous indiquent la règle à suivre et vous n'avez plus qu'à modifier le planning en conséquence pour la faire disparaître 🙌

Avez-vous trouvé votre réponse?