Pour gérer individuellement la modulation de vos salariés, rendez-vous sur leur profil.
 
Dans la partie contrat, vous pourrez: 

  • Activer/désactiver la modulation pour ce salarié
  • Modifier/renseigner la date de reprise
  • Modifier/renseigner le compteur de l’employé à date de la reprise
  • Personnaliser le total d'heures à réaliser sur la période  
    Pour les contrats autres que 35h et pour les entrées / sorties, nous proposons un total d’heures à travailler sur la période au prorata du 35h sur la durée totale de la période.
    Si ce total ne correspond pas à ce que vous avez convenu avec votre salarié, vous pouvez le personnaliser ici.

A noter: si la case du total d'heures à travailler sur la période est blanche, c'est que c'est la valeur par défaut qui s'applique. À partir du moment où elle est personnalisée, la valeur reste affichée dans cette case.

   
Sur son profil, vous aurez accès à tout moment à son compteur de modulation.
Ce compteur vous indique si à date vous l'avez sur-planifié ou sous planifié. 

  

     

Le compteur de modulation

     
En cliquant sur ce compteur, vous aurez plus d'informations.
Vous retrouverez le récapitulatif de votre modulation ainsi que le détail par semaine de la planification de l'employé depuis le début de votre période de référence (ou de votre reprise).

Sur cette page, vous retrouverez deux soldes de modulation et deux totaux d'heures travaillées :

  • l'un prend en compte les semaines à venir si vous les avez déjà planifiées
  • le second s'arrête à la semaine en cours

A noter:  Le total d'heures à travailler sur la période s'adapte en fonction des absences non prises en compte dans la modulation, des entrées / sorties, changements de temps de contrat...etc.
    

   
Heures prises en compte
Ce sont les heures travaillées + les absences prises en compte dans la modulation

Si les heures prises en compte dans la modulation sont inférieures au contrat et qu’il y a des CP et des JF (et que l'option est cochée) alors on les ajoute aux heures prises en compte tout en limitant à la durée de contrat.
Dans ce cas, la somme des heures prises en compte + CP/ JF est toujours inférieure ou égale au contrat. Cela évite que l’écart ne soit négatif et que le salarié ait à rattraper ses heures d’absences.
    

Écart de modulation:  
Exemple d’un contrat 35h avec un plancher à 25 et un plafond à 42

  • Si les heures prises en compte sont inférieures ou égales au plancher :
    l’écart = plancher - temps de contrat
    Ex: Il a travaillé 20h  l’écart = 25-35 = -10 (et il aura 5h manquantes hors modulation)
  • Si les heures prises en compte sont supérieures ou égales au plafond :
    l’écart = plafond - temps de contrat
    Ex: il a travaillé 45h  l’écart = 42-35= +7 (et il aura 3h supp hors modulation)
  • Si les heures prises en compte sont comprises entre le plancher et le plafond :
    l’écart = ( Heures prises en compte + Absences non prises en compte) - temps de contrat
    Ex: il a travaillé 39h  l’écart= 39-35= +4
         

Cumul
Le cumul correspond à la somme des écarts de modulation.
   

Heures supp
Ce sont les heures réalisées au dessus du plafond et qui seront payées en heure sup / complémentaire à la fin du mois.
Ex: Si j’ai un plafond à 42h et que je travaille 43h sur une semaine, alors j’aurai 1h supp rémunérée en fin de mois
   

Absences non prises en compte
Cette colonne correspond aux heures d’absences non prises en compte dans la modulation et qui sont déduites du total d’heures à réaliser afin d'éviter que le salarié ne les rattrape.
Ex: Un salarié à 35h travaille 30h et a 7h d’absence non prises en compte dans la modulation.
Son écart de modulation sera de -5 (temps de contrat - heures prises en compte), et son total d’heures à réaliser sera également diminué de 5h, afin de ne pas lui faire rattraper ces heures qui seront déjà déduites de sa paie en fin de mois.
Dans la colonne absences non prises en compte, on retrouvera donc 5h.


    

Avez-vous trouvé votre réponse?